mardi 11 avril 2017

ETTA ET OTTO (ET RUSSELL ET JAMES)

Emma Hooper




Parce qu’elle n’a jamais vu la mer de toute sa vie, Etta, 83 ans, quitte un beau jour sa ferme du Saskatchewan pour un long périple de 3 200 km. À pied.
Parce qu’elle lui a pris son fusil (mais laissé ses recettes de cuisine), son mari Otto l’attendra comme il pourra. Avec ses souvenirs.
Parce qu’il est amoureux d’Etta depuis toujours, Russell, leur voisin et ami, sautera dans sa camionnette à la recherche de la voyageuse.
La mémoire s’enfuit, le passé refait surface : trois destins verront la mer.





Editeur : Pocket
Année d'édition : 2016
Nombre de pages : 352
Prix : 7,40 €

«Elle essayait de dormir sans qu’aucune partie de son corps ne touche celui d’Otto afin que ses souvenirs à lui ne trouvent point de contact pour se glisser dans les siens.»


Maeva vous donne son avis :

13/20

Titre du livre : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
Un titre simple et mystérieux. On se demande qui sont ces personnages et ce qui les lie. 

Couverture du livre : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ 
La couverture aux couleurs vives représentent plutôt bien cette histoire. 

Personnages : ♥ ♥ ♥ ♥
Les personnages de ce romans sont touchants par leur histoire et leur vécu. 

Histoire : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥
Etta, bientôt 83 ans et qui n'a jamais vu la mer, décide un jour de partir vers l'est pour enfin voir la mer. Otto accepte sa décision et décide de l'attendre chez lui. Quant à Russell, il va d'abord partir sur les traces d'Etta avant de partir en périple lui aussi. Des simples choses du présent rappelle souvent des souvenirs enfouis. 


Je n'ai pas vraiment adhérer à ce livre. Après avoir mis en pause cette lecture, j'ai décidé de reprendre et d'essayer de finir ce livre. J'ai trouvé le fond de l'histoire très intéressant, il y avait un bon potentiel cependant le style d'écriture, le mélange entre le passé et le présent m'ont beaucoup gêné dans ma lecture. J'étais souvent perdue, je lisais plusieurs pages en essayant de comprendre à quel époque cela s'est produit. Vers la fin, les vie menées par Otto et Etta sont mélangées ce qui m'a également perdue. Par ailleurs, je n'ai pas compris la fin?

Je suis déçue par cette lecture qui était prometteuse. 

2 commentaires:

  1. Ah mince, c'est dommage, ce livre semblait prometteur. Mais c'est sûr que si tu n'as pas compris la fin, c'est difficile d'aimer le livre.

    RépondreSupprimer